satisfaction

satisfaction [ satisfaksjɔ̃ ] n. f.
• 1155; lat. satisfactio « disculpation » et « réparation juridique »
1Acte par lequel qqn obtient la réparation d'une offense. réparation. Donner, obtenir satisfaction. Théol. Pénitence.
Acte par lequel on accorde à qqn ce qu'il demande (en justice, dans une hiérarchie, etc.). satisfaire (II). Les salariés ont obtenu satisfaction (cf. Gain de cause). Le directeur a donné satisfaction aux grévistes, par ext. aux revendications des grévistes.
2(1611) Sentiment de bien-être; plaisir qui résulte de l'accomplissement de ce qu'on attend, désire, ou simplement d'une chose souhaitable. contentement, joie; 1. plaisir . Sentiment de satisfaction. bonheur, euphorie. « Il éprouvait un assouvissement, une satisfaction profonde » (Flaubert). À la satisfaction de tous. À la satisfaction générale. Se frotter les mains, hocher la tête en signe de satisfaction. J'apprends avec satisfaction que cette affaire est terminée. J'ai eu la satisfaction de constater que... — DONNER SATISFACTION : contenter (qqn) par sa conduite, sa compétence, sa qualité. Un enfant qui donne toute satisfaction à ses parents, ses professeurs. Ce travail est loin de lui donner satisfaction.
♢ UNE SATISFACTION : un plaisir, une occasion de plaisir. « Toutes les petites satisfactions de la vie paisible et réglée » (Taine). douceur. Des satisfactions d'amour-propre. Qui apporte des satisfactions. gratifiant.
3(1836) Action de contenter, de satisfaire (un besoin, un désir). assouvissement. « L'argent n'était pour moi que satisfaction de fantaisies » (Stendhal). « Je vous cherche [...] Satisfactions de tous mes désirs » (A. Gide). Absolt La satisfaction tue le désir.
4Écon. Grandeur mesurant le degré de satisfaction des agents économiques et liée à leur comportement.
⊗ CONTR. Refus. Insatisfaction, peine. Frustration, inassouvissement, non-satisfaction.

satisfaction nom féminin (latin satisfactio) Action de satisfaire un besoin, un désir, une demande, une tendance : La satisfaction des besoins matériels. Contentement, joie résultant en particulier de l'accomplissement d'un désir, d'un souhait : Éprouver une vive satisfaction. Ce qui satisfait, répond à la demande de quelqu'un : Cette mesure est une satisfaction donnée aux syndicats. Littéraire. Acte par lequel on obtient la réparation d'une offense, en particulier par les armes. ● satisfaction (expressions) nom féminin (latin satisfactio) Satisfaction sacramentelle, prières ou pratiques imposées par le prêtre au pécheur qui désire recevoir l'absolution. (C'est la pénitence.) ● satisfaction (synonymes) nom féminin (latin satisfactio) Action de satisfaire un besoin, un désir, une demande, une...
Synonymes :
Contentement, joie résultant en particulier de l'accomplissement d'un désir, d'un...
Synonymes :
Contraires :
- déplaisir
- mécontentement
Ce qui satisfait, répond à la demande de quelqu'un
Synonymes :
- gain de cause

satisfaction
n. f.
d1./d état d'esprit de qqn dont les besoins, les désirs, les souhaits sont satisfaits; contentement, plaisir. Ce succès lui a procuré une profonde satisfaction. à la satisfaction générale, de tous.
Une satisfaction: une occasion d'être satisfait, un plaisir.
|| Loc. Donner satisfaction à: être un sujet de contentement pour.
d2./d Action par laquelle qqn obtient réparation d'une offense qui lui a été faite.
d3./d Fait d'accorder à qqn ce qu'il demande. Je n'ai pu lui donner satisfaction.
d4./d (Belgique) Mention obtenue à un examen de l'enseignement supérieur, pour une note de douze ou treize sur vingt. J'ai fait une satisfaction en comptabilité. (Abrév. cour.: satis).

⇒SATISFACTION, subst. fém.
A. — Vieilli ou littér.
1. Action par laquelle on donne ou on obtient réparation d'une offense ou d'un tort. Donner, faire à qqn une satisfaction. La menace est là. M. Gorka a été offensé et il lui faut une satisfaction (BOURGET, Cosmopolis, 1893, p. 260).
En partic. Duel opposant l'offenseur et l'offensé. Papillon: (...) et que j'en veux réparation, (...). Ernest: (...) je suis prêt à vous donner satisfaction (...). Vous avez le choix des armes (DUMAS père, Chasse et amour, 1825, 14, p. 56):
1. Je porte une épaulette; monsieur le baron de Goelher ne peut plus me refuser une satisfaction qu'il me faut à l'instant. Quoique insulté, je lui laisse le choix des armes et l'attends aux portes de ce palais avec des pistolets et une épée. — Éric Burkenstaff, lieutenant au 6e d'infanterie.
SCRIBE, Bertrand, 1833, III, 1, p. 173.
2. Spécialement
a) POL. Concession, dédommagement destiné à régler un différend entre deux pays. L'Autriche donna des satisfactions; les conférences de Seltz eurent lieu; mais cet incident retarda l'expédition d'Égypte de quinze jours (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 720). Le duc de Pologne fut extrêmement surpris d'apprendre qu'un Landgrave de Thuringe était venu de si loin envahir son pays, à la tête d'une si puissante armée, et lui envoya des offres de satisfaction pécuniaire; mais Louis les repoussa (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 98).
b) RELIG. Réparation de l'offense faite à Dieu dans le péché. Synon. pénitence. Mais il n'étoit plus dès lors nécessaire de fléchir la justice d'un tel dieu, par des abstinences, des jeûnes, des expiations et des satisfactions (BONALD, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 195).
Réparation sacramentelle. ,,Réparation qu'impose le confesseur au pénitent qu'il absout`` (MARCEL 1938).
B. — Action de satisfaire.
1. Action de satisfaire quelqu'un. Tu verras qu'il y a autant de plaisir dans la privation comme ça que dans la satisfaction (VERLAINE, Œuvres compl., t. 4, L. Leclercq, 1886, p. 120).
♦ [Dans une loc. verb.] Le duc d'Aquitaine promit que leur maître aurait satisfaction, pourvu que d'abord il voulût jurer la paix (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 34).
2. Action de satisfaire quelque chose. Satisfaction d'un besoin moral, matériel; satisfaction des revendications. L'instinct se précipite sur son objet dont il exige la satisfaction immédiate (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 665):
2. On lui arracha à grand'peine la promesse d'un suprême effort. — Soit, fit-elle: mais accordez-moi la satisfaction que je demande en retour. Faites-moi voir cette femme, près de lui; je veux me rendre compte. Je saurai s'il a raison.
VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 405.
C. — État affectif fait de plaisir et de soulagement, éprouvé par celui qui a obtenu ce qu'il souhaitait. Synon. contentement, joie, plaisir1. Avoir beaucoup de satisfaction dans son travail. Quelle satisfaction pour elle que de l'avoir engagé à une démarche d'où sa réputation et sa fortune se trouveraient accrues (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 11). Fix, dans son coin, éprouvait une indicible satisfaction (VERNE, Tour monde, 1873, p. 82).
Dire, exprimer, montrer, témoigner sa satisfaction. Après la signature de la convention financière, l'empereur ne put s'empêcher de lui marquer sa satisfaction: « Je suis heureux, lui dit le tsar, de ne plus être sous la botte des Allemands » (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1915, p. 123). Mon père, me voyant déjà académicien dans quelques années, respirait une satisfaction que M. de Norpois porta à son comble (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 453).
Percevoir, ressentir de la satisfaction. Il éprouva quelque satisfaction en voyant le ton, la mise, les manières du grand alsacien en livrée, bien ganté, qui vint apporter de gros souliers fourrés à ses trois maîtresses (BALZAC, Mais. Nucingen, 1838, p. 615).
[Dans des loc. verb.]
Donner satisfaction. Satisfaire, être satisfaisant. Donner satisfaction à ses employeurs. Pour donner satisfaction aux auditeurs, les directeurs artistiques des stations d'émissions durent puiser à pleines mains dans le répertoire du théâtre (Annuaire radio, 1933, p. 109). Mais mes nouvelles activités me donnèrent peu de satisfaction (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 222).
Avoir, obtenir satisfaction. Être satisfait. Le centre gauche de la chambre élective a satisfaction dans la nomination de M. Royer-Collard (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 88).
Satisfaction de
Satisfaction de qqn (pour qqc.). Ma satisfaction est complète (SAINTE-BEUVE, Poisons, 1869, p. 66). La satisfaction de Flaubert pète et éclate dans des violences de paroles, sous lesquelles la gentille Mme Daudet paraît peureusement rapetisser (GONCOURT, Journal, 1876, p. 1107).
Satisfaction de qqc. Le plaisir de chanter, si puissant en Allemagne, était une satisfaction de gymnastique vocale (ROLLAND, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 438). En associant à votre bonheur quelque vive satisfaction de la langue et du ventre (DUHAMEL, Confess. min., 1920, p. 68).
(Avoir la) satisfaction de + inf. Nous avons dû nous retirer avec la seule satisfaction d'avoir entendu les clameurs fantastiques de la foule (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1913, p. 342). On prête l'oreille pour avoir la satisfaction d'en entendre [un obus] — ou de ne pas en entendre — (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 237).
SYNT. Satisfaction de l'âme, de l'amour-propre, de l'appétit, des besoins, de la chair, du cœur, de l'esprit, de la conduite, de la conscience, du corps, de la curiosité, du désir, du goût, de l'instinct, de l'intérêt, de l'intelligence, de l'orgueil, des sens; amère, complète, dernière, entière, évidente, extrême, haute, immense, légère, petite, pleine, profonde, propre, vive satisfaction; satisfaction absolue, charnelle, brutale, immédiate, intérieure, intense, matérielle, morale, naïve, orgueilleuse, parfaite, personnelle, profonde, totale.
De satisfaction
Loc. adj. [Précédé d'un subst. exprimant une manifestation du comportement] Cri, grognement, geste, murmure, regard, ricanement, signe, soupir de satisfaction. Il laissa échapper un mouvement de satisfaction (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 311). Il se laisse glisser au milieu des oreillers et allonge les bras avec un soupir de satisfaction (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 256).
Loc. adv. Et Rantzau descend lentement l'escalier en se frottant les mains de satisfaction (SCRIBE, Bertrand, 1833, II, 12, p. 170).
[Dans des loc. adv.] À la satisfaction générale, sans aucune satisfaction. Enfin la toile tomba à la grande satisfaction du vicomte de Morcerf (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 475). Je regardais avec satisfaction dans la glace mon visage encadré d'anglaises (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 12).
D. — Gén. au plur. [Précédé d'un art. indéf.] Plaisirs, joies; circonstances qui procurent de la joie. Satisfactions basses, égoïstes, médiocres; petites satisfactions; satisfactions matérielles; satisfactions d'amour-propre, de vanité. Vous comprenez aussi que vous devez quelques satisfactions à mon repos que vous avez si cruellement détruit (DU CAMP, Mém. suic., 1853, p. 132). Son aîné, Florent (...) lui donnait de grandes satisfactions: il était très doux, travaillait avec ardeur, remportait les premiers prix (ZOLA, Ventre Paris, 1873, p. 639).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1155 « acte par lequel on obtient la réparation d'une offense » (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 10695); ca 1250 théol. chrét. « acte destiné à réparer envers Dieu l'offense du péché » (Règle cistercienne, 622 ds T.-L.: faire satisfaction); 2. 1611 « soulagement, plaisir obtenu par l'accomplissement de ce qu'on désire » (COTGR.); 3. 1671 donner satisfaction « contentement que donne une personne qui répond à ce qu'on attend d'elle » (POMEY); 1853 témoigner sa satisfaction (DELACROIX, Journal, p. 75); 4. 1844 « action d'assouvir un besoin, un désir » (MÉRIMÉE, Conjur. Catilina, p. 249); 5. 1893 obtenir satisfaction (DG); 1933 donner satisfaction « satisfaire des désirs, des revendications » (Annuaire radio, p. 109). Empr. au lat. satisfactio « action d'acquitter (dette...) », « excuse, justification, disculpation, amende honorable », « satisfaction, réparation ». Fréq. abs. littér.:3 138. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3 677, b) 4 524; XXe s.: a) 4 396, b) 5 139. Bbg. GREIMAS (A. J.). De la colère: ét. de sém. lex. Doc. Gr. Rech. sémio-ling. 1981, t. 3, n ° 27, p. 14.

satisfaction [satisfaksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1155; lat. satisfactio « disculpation » et « réparation » (juridique), de satisfacere. → Satisfaire.
1 Acte par lequel qqn obtient la réparation d'une offense. Réparation (→ aussi Représailles). Vx en emploi libre. || « Je désire une satisfaction de vous » (Mérimée, in G. L. L. F.). || Donner, faire à qqn une satisfaction pour qqch.ci-dessous cit. 2. — Mod.Loc. verb. Donner, obtenir satisfaction. Spécialt. || Donner satisfaction : accepter un duel avec une personne qui se dit offensée.
1 Je suis si attaché à Dom Juan, qu'il ne saurait se batttre que je ne me batte aussi (…) vous n'avez qu'à dire quand vous voulez qu'il paraisse et vous donne satisfaction.
Molière, Dom Juan, III, 3.
2 D'autre part, Henri n'avait fait pour la mort de saint Thomas qu'une satisfaction incomplète. Aux uns, il paraissait encore souillé du sang d'un martyr. Les autres, se souvenant qu'il avait offert de se soumettre à la flagellation, le voyant payer annuellement pour la croisade un tribut expiatoire, le croyaient encore en état de pénitence.
Michelet, Hist. de France, IV, V.
(Mil. XIIIe). Théol. chrét. Acte destiné à réparer envers Dieu l'offense du péché; peine expiatoire. Pénitence. || Satisfaction sacramentelle : pénitence imposée par le prêtre au confessionnal. Satisfactoire.
Spécialt. || Donner, accorder… satisfaction à qqn, lui accorder ce qu'il demande. Satisfaire (intrans.). || Le demandeur, l'assuré a obtenu satisfaction (→ Gain de cause). || Le directeur a donné, accordé satisfaction aux grévistes.Par ext. || Donner satisfaction à une demande, à une revendication, la satisfaire.
2 (1611). Plus cour. Sentiment de bien-être. Plaisir qui résulte de l'accomplissement de ce qu'on attend, désire, ou simplement d'une chose souhaitable. Bonheur, contentement, joie, jouissance, plaisir. || Éprouver de la satisfaction. || Sentiment de satisfaction. Euphorie (cit. 2). || La satisfaction de qqn (pour qqch.). || Rechercher (cit. 6) sa satisfaction. || Se frotter les mains, hocher la tête en signe de satisfaction (→ Rater, cit. 1). || Témoigner sa satisfaction.Avec satisfaction (→ Dénaturer, cit. 11; installer, cit. 6). || Regarder avec satisfaction. Complaisance. || On a appris avec satisfaction qu'une légère détente s'était produite (→ Heure, cit. 52).À la satisfaction de qqn. || À la satisfaction générale. → Remplir, cit. 9. — Satisfaction vive (→ Musée, cit. 2), profonde (→ Assouvissement, cit. 6), parfaite (→ Enchantement, cit. 10). Béatitude, volupté; triomphe.Billet de satisfaction. Satisfecit.La satisfaction de qqch., éprouvée (par qqn) pour, au sujet, à cause de qqch. || La satisfaction du devoir accompli. || La satisfaction de soi-même. Fierté, suffisance (→ Approuver, cit. 11; optimiste, cit. 4).La satisfaction de (et inf.). || J'ai eu la satisfaction de constater que…
3 Il eût arrêté son père s'évadant du bagne et dénoncé sa mère en rupture du ban. Et il l'eût fait avec cette sorte de satisfaction intérieure que donne la vertu.
Hugo, les Misérables, I, V, V.
4 (…) l'intime satisfaction d'un bourgeois qui rentre chez lui.
France, le Crime de S. Bonnard, III, Œ., t. II, p. 363.
5 Il exigea que je goûtasse au vino santo et le dégusta avec moi, non sans donner des marques de satisfaction réelle : hochements de tête, agitation d'une gorgée de vin dans la bouche avec mouvements appropriés des lèvres et des joues, léger frottement de la main gauche sur l'estomac.
Apollinaire, l'Hérésiarque…, p. 59.
6 (…) je sentais que la satisfaction de nous-même, qui réside essentiellement dans notre conscience, se maintient et se fortifie par le jugement que les autres portent de nous (…)
Charles Nodier, Contes, « Fée aux miettes », VIII.
(1893). || Donner satisfaction : contenter (qqn) par sa conduite, sa compétence, ses qualités. || Cet enfant donne toute satisfaction à ses parents, à ses professeurs. Satisfaire. || Employé qui ne donne pas satisfaction (→ Pavé, cit. 4). || Travail qui ne donne pas satisfaction (→ Recommandable, cit. 2). || L'aménagement de cette chambre est loin (cit. 40) de me donner satisfaction.
3 (Fin XVIIe, Mme de Sévigné). || Une, des satisfactions. Plaisir, occasion de plaisir. || Les petites satisfactions de la vie paisible et réglée, celles que donne la vie paisible (→ Confortable, cit. 3). Douceur. || Petite satisfaction qui balaye (cit. 15) un souci. Consolation. || Satisfactions matérielles. Avantage. || Les satisfactions nobles d'un métier (→ Frustrer, cit. 5). || Satisfactions égoïstes (→ Occuper, cit. 14), matérielles, basses (→ Fatalement, cit. 3). || Les satisfactions de la vanité, que procure la vanité (→ Exigeant, cit. 1).
4 (1836). Action de contenter, de satisfaire (un besoin, un désir). Assouvissement. || La satisfaction d'un besoin, de nos besoins (→ Capital, cit. 1; industriel, cit. 3.1; propriété, cit. 5), des besoins matériels (→ Économique, cit. 1), des besoins de tendresse (→ Entrelacement, cit. 2). || « L'argent n'était pour moi que satisfaction de fantaisies » (→ Manquer, cit. 4, Stendhal). || Satisfaction du désir moral (→ Horizon, cit. 2). || « Je vous cherche (…) Satisfactions de tous mes désirs » (Gide; → Nourriture, cit. 11). Absolt. || La satisfaction tue le désir, amène la satiété (→ aussi Étanchement, cit. 1).
7 J'y coudoie un monde de gueux et de gueuses hébétés d'oisiveté, et déformés par la satisfaction régulière et naïve de leurs vices pauvres.
Valery Larbaud, Barnabooth, Journal, II, 24 avr.
8 C'est la satisfaction qui brise la ferveur.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, XI.
9 On peut dire encore qu'elles (les passions politiques) se ramènent à deux volontés dont l'une cherche la satisfaction d'un intérêt et l'autre celle d'un orgueil.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 118.
Écon. Grandeur mesurant le degré de satisfaction des agents économiques et liée à leur comportement.
CONTR. Refus. — Affliction, chagrin, contrariété, dépit, désolation, désappointement, déplaisir, épreuve, fâcherie, froissement, frustration, mécontentement, mortification, peine, tristesse. — Avidité, inassouvissement. — Désir.
CONTR. et COMP. Autosatisfaction, insatisfaction, non-satisfaction.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • satisfaction — sat·is·fac·tion n 1 a: the act or fact of satisfying b: execution of an accord by performance of the substituted obligation often used in the phrase accord and satisfaction compare accord 3, transaction 3 c …   Law dictionary

  • Satisfaction — may refer to: *A feeling of gratification; see Contentment *Atonement (satisfaction view), a Christian view of salvation * Satisfaction (Benny Benassi song), a 2003 Electro House song * (I Can t Get No) Satisfaction , a 1965 song by the Rolling… …   Wikipedia

  • satisfaction — Satisfaction. s. f. v. Action par laquelle on satisfait à ce qu on doit. Il jeusne, il fait des aumosnes pour la satisfaction de ses pechez. il travaille pour la satisfaction de ses creanciers. il l avoit offensé, mais on luy a ordonné de faire… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Satisfaction — Sat is*fac tion, n. [OE. satisfaccioun, F. satisfaction, fr. L. satisfactio, fr. satisfacere to satisfy. See {Satisfy}.] 1. The act of satisfying, or the state of being satisfied; gratification of desire; contentment in possession and enjoyment;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Satisfaction — bezeichnet: ein Lied der Rolling Stones: (I Can’t Get No) Satisfaction ein Lied von Benny Benassi einen US amerikanischen Spielfilm, siehe Satisfaction (Film) eine australische Fernsehserie, siehe Satisfaction (Fernsehserie) in der deutschen… …   Deutsch Wikipedia

  • satisfaction — [sat΄is fak′shən] n. [ME satisfaccioun < OFr satisfaction < L satisfactio] 1. a satisfying or being satisfied 2. something that satisfies; specif., a) anything that brings gratification, pleasure, or contentment b) settlement of debt;… …   English World dictionary

  • satisfaction — ► NOUN 1) the state of being satisfied. 2) Law the payment of a debt or fulfilment of an obligation or claim. 3) what is felt to be due to one to make up for an injustice: the work will stop if they don t get satisfaction …   English terms dictionary

  • satisfaction — c.1300, performance of an act set forth by a priest or other Church authority to atone for sin, from L. satisfactionem (nom. satisfactio) a satisfying of a creditor, from satisfacere (see SATISFY (Cf. satisfy)). Sense of contentment first… …   Etymology dictionary

  • satisfaction — [n] giving or enjoying a state of comfort, content achievement, amends, amusement, atonement, bliss, cheerfulness, comfort, compensation, complacency, conciliation, contentedness, contentment, delight, ease, enjoyment, fulfillment, gladness, good …   New thesaurus

  • satisfaction — Satisfaction, Satisfactio, Cic …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.